Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Xman le Dim 6 Mai - 23:32

Bonjour a tous,

Je suis en train d'essayer d'enlever les tambours arrières sur mon U23 et bien-sur ... ça ne marche pas.

Ayant cassé mes tocs de roue, j'ai soudé des écrous sur le restant des tocs et utilise des boulons pour tenir en place des corniers sur lesquelles s'attache mon arrache moyeu.

Bien sur, rien ne bouge. J'ai essayé de chauffer 3 fois, toujours rien. J'atteins a peu près 200°C a chaque chauffage et je laisse refroidir 3-4 heures a température ambiante avant de recommencer.

L'arrache moyeu et bien tendu (a fond avec une clé d'a peu près 25 cm), un petit peu plus avec une clé plus longue, mais j'ai peur de casser quelque chose si je force plus.

Je me demande s'il faille que je chauffe encore plus ... ça commence a fumer beaucoup a 200°C et je ne veut pas endommager d'autres pièces internes.

Je me demande si l'un d'entres vous a eu du succès avec une autre méthode ...

Merci!

Xavier

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Xman

Messages : 17
Date d'inscription : 01/12/2015
Localisation : Houston, Texas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  mato84 le Lun 7 Mai - 7:53

Salut,
Tout d'abord, ton arrache semble "léger", celui que j'utilise fais quasiment le mème diamètre que le filetage du pont(et c'est pas de trop).
Tu devrais dévisser un peu plus ton écrous central.

Moi je met en tension maximal, je tape un peu partout avec un marteau, chauffe... et j'attends quelques jours, parfois ça sort d'un coup.
Par contre, j'ai un pont sur lequel je n'ai jamais réussi a sortir le tambour...j'y ai même tordu un arrache.

Question, est ce que le tambour tourne ? ou les freins sont bloqués ?
avatar
mato84
membre confirmé

Messages : 334
Date d'inscription : 08/02/2011
Localisation : malaucene

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Philou le Lun 7 Mai - 10:31

Vaut mieux avoir les arraches adequat  ,meme avec le plus gros j'ai eu du mal ,j'ai chauffé trois fois le cone presque rouge et frappé a la masse derriere l'arrache tendu a fond

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Philou

Messages : 441
Date d'inscription : 25/05/2015
Localisation : Clermont dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Xman le Lun 7 Mai - 15:01

mato84 a écrit:Salut,
Tout d'abord, ton arrache semble "léger", celui que j'utilise fais quasiment le mème diamètre que le filetage du pont(et c'est pas de trop).
Tu devrais dévisser un peu plus ton écrous central.

Moi je met en tension maximal, je tape un peu partout avec un marteau, chauffe... et j'attends quelques jours, parfois ça sort d'un coup.
Par contre, j'ai un pont sur lequel je n'ai jamais réussi a sortir le tambour...j'y ai même tordu un arrache.

Question, est ce que le tambour tourne ? ou les freins sont bloqués ?

Salut Mato,

Le tambour tourne donc pas de problème de frein. J'avais dévissé l’écrou de plusieurs tours mais pas trop loin, au cas ou ça sorte tout d'un coup. J'ai bien tapé dessus aussi ...

L'arrache que j'ai était le plus gros que j'ai pu trouver sans avoir a en acheter un spécial. On dirait que j'ai 2 problèmes, pas assez de chauffe et un arrache trop petit... zut ...
avatar
Xman

Messages : 17
Date d'inscription : 01/12/2015
Localisation : Houston, Texas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Xman le Lun 7 Mai - 15:07

Philou a écrit:Vaut mieux avoir les arraches adequat  ,meme avec le plus gros j'ai eu du mal ,j'ai chauffé trois fois le cone presque rouge et frappé a la masse derriere l'arrache tendu a fond

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Salut Philou,

C'est ce dont j'avais peur, j’étais encore loin d'avoir le cône "tout rouge" ...

Je n'ai pas l’équipement qu'il me faut (arrache et chauffe) ... je me demande s'il ne serait pas mieux que je démonte le pont et que je l’amène dans un atelier pour camion ... Quelles sont mes options si je n'arrive pas a l'enlever?
avatar
Xman

Messages : 17
Date d'inscription : 01/12/2015
Localisation : Houston, Texas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  mato84 le Lun 7 Mai - 21:18

Si tu n'arrives pas a sortir le tambour, il te restera a faire sauter les têtes des (6 boulons) qui tiennent le bloc "tambour" sur le corps du pont.

Ainsi, tu sortira l'arbre de roue avec le bloc tambour.

Cependant, il te faudra retrouver un tambour, un arbre de roue et le reste ( je ne me souviens pas si on peu récupérer la flasque de tambour et les mâchoires de freins).

pour moins de 100Euros tu dois avoir tout ça, le plus cher sera les frais de port je pense...
avatar
mato84
membre confirmé

Messages : 334
Date d'inscription : 08/02/2011
Localisation : malaucene

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Cyril A le Lun 7 Mai - 21:29

Salut effectivement ton arrache et un peu trop juste ... pour effectué ce type d opération j utilise un arrache trois branches facom u330 et la rien ne lui résiste ! Sans chauffer juste un ou deux coups de masse bien placé et le tour est joué parce qu effectivement le cone du tambour est assez long et en plus il est clavetté , si tu connais un garage poid lourd ou un atelier de réparation de moteur électrique industriels ils auront certainement ce type d arrache,  car chauffer et  à double tranchant ça peu accentué le phénomène de serrage ,en espérant t avoir un peu aidé .....

Cyril A

Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2017
Localisation : Les Cévennes ....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Philou le Lun 7 Mai - 21:39

Un autre truc qui peut peu etre marché ,j'ai été obligé de redemonter mes tambours et j'ai anticipé en débloquant les écrous centraux des tambours et j'ai roulé un peu avec le camion prudement car c'est un peu risqué et ça a marché ,j'ai debloqué les tambours sans arrache mais comme il avait deja été demonté quelque temps avant ça a du facilité la chose . Cest risqué ,il faut pas trop desserer les écrous car il y a risque d'abimer la clavette et les freins si le tambour recul de trop. Franchement le mieux est que tu trouves des outils adequat
avatar
Philou

Messages : 441
Date d'inscription : 25/05/2015
Localisation : Clermont dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  MFC le Lun 7 Mai - 21:40

Bonjour

Quand le tambour est bien chaud on m'a appris qu'il faut verser un seau d'eau froide,on peut même accentuer l'effet en mettant des chiffons autour.Cela n'a pas d'incidence sur les pièces.Le choc thermique est souvent radical.

Personne n'en parle pourtant c'est tres efficace!

avatar
MFC
membre confirmé

Messages : 79
Date d'inscription : 22/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Philou le Lun 7 Mai - 22:36

la chauffe du metal a pour effet de le dilaté , donc en gros quand ça bloc ,on chauffe et ça debloque .quand on refroidi brutalement le metal ça a pour effet au contraire de le contracté donc de le "retrecir" ,c'est le systeme qu'on ce servait en metalerie pour redresser apres une soudure et en tolerie pour retracter la tole quand elle etait alongée
Sur un cone je connais pas la reaction mais aparament ça fonctionne
avatar
Philou

Messages : 441
Date d'inscription : 25/05/2015
Localisation : Clermont dans l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Docteur T23 le Mer 9 Mai - 10:27

Excusez-moi messieurs mais merci d'éviter, s'il vous plaît, les doublons, sur le forum !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La question de l'arrachage des tambours est un sujet de base pour restaurer les U23 et il a été traité depuis fort longtemps.

1) utiliser un arrache adéquat (Willmonda, Facom, etc...) qui prend directement sur les goujons de roue.
C'est plus efficace de prendre sur trois goujons seulement (éviter 4 ou 5).

2) Chauffer la partie moyeu-tambour, si nécessaire, avec un BON chalumeau, et continuer à serrer l'extracteur jusqu'à ce que le moyeu se décolle

3) attention à laisser l'écrou de fusée, dévissé de quelques tours seulement pour retenir le tambour lors du choc.*

Pour l'avoir fait peut-être cent fois à ce jour, c'est la seule méthode qui fonctionne à 100%.

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1845
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Xman le Mer 9 Mai - 19:13

Merci a tous pour les conseils. Désolé pour le doublon, Docteur T23 Embarassed

Si j'arrive les enlever, je mettrai un message!
avatar
Xman

Messages : 17
Date d'inscription : 01/12/2015
Localisation : Houston, Texas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Docteur T23 le Mer 9 Mai - 19:21

Pas de soucis je fusionnerai les sujets...

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1845
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Adrien le Mar 22 Mai - 18:58

Bonjour,

En page 7 de l'histoire, il y a un exemple d'arrache tambour "fait maison", ça marche, nous avons testé....en chauffant le cône avec un chalumeau propane.
Parfois, cela se décolle sans chauffer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Adrien
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1087
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Olaf le Jeu 24 Mai - 22:24

J'avais emprunté à un ami mécanicien agricole un arrache tambour hydraulique 20 tonnes, ça a été radical, je pense qu"avant d'en arriver à couper les boulons il faut essayer toutes les solutions, courage, il va bien finir par venir.

_________________
Dans les arts, le plaisir croît avec la connaissance que l'on a d'eux. Ernest Hemingway
avatar
Olaf
modérateur

Messages : 330
Date d'inscription : 31/12/2010
Localisation : Sud Vienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Docteur T23 le Ven 25 Mai - 10:22

Adrien a écrit:Bonjour,
En page 7 de l'histoire, il y a un exemple d'arrache tambour "fait maison", ça marche, nous avons testé....en chauffant le cône avec un chalumeau propane.
Parfois, cela se décolle sans chauffer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Adrien

Bonjour Adrien,

Ton arrache-tambour fait maison reprend le même principe que les arrache-tambour Wilmonda, Facom, etc, ce qui est important est de prendre au niveau des goujons, en sappuyant sur le nez de la fusée, et de ne surtout pas mettre de griffe au bord des tambours (cela peut marcher mais il y a un risque de casse du tambour, en cas de difficulté à le faire sortir).

Le paramètre de chauffe sur le moyeu est très important et il est vraiment radical lorsque le tambour est récalcitrant.
Il m'est arrivé, il y a quelques années, de casser, ou plutôt de fortement endommager un vieil arrache-tambour (Wilmonda, pourtant), sur un tambour affreusement collé par la corrosion, alors qu'en chauffant comme il fallait, il est sorti en trente secondes...
C'est là que l'énorme "SCHTAAOUUMMM" qui raisonne dans le garage, fait office de soulagement...

Bonne journée !

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1845
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Adrien le Lun 28 Mai - 17:39

Bonjour Ivan,

Tu fais bien le tambour qui se décolle.....

"SCHTAAOUUMMM" !!!!!!!

Adrien
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1087
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Docteur T23 le Lun 28 Mai - 18:04

Il faut reconnaître que ces tristement célèbres tambours arrière d'U23 ont terrifié des générations de mécaniciens.
Avec le temps j'ai fini par rendre raison à tous ceux qui préconisaient la méthode de prise sur goujon avec chauffe importante, si besoin jusqu'au rouge, en restant uniforme avec la flamme, de façon à obtenir une dilatation suffisante.
Après, d'autres méthodes moins violentes peuvent suffire mais... seulement lorsqu'on a la chance que le tambour ait été démonté pas trop longtemps auparavant, que la fusée ne soit pas trop grippée sur le moyeu, ou que l'écrou de fusée n'ait pas été serré comme il faut, bref, en cas de coup de chance, finalement.

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1845
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Tonio le Mar 12 Juin - 6:55

Bonjour à tous et merci de toutes ces précieuses infos. Je suis malheureusement dans le même club des tambours AR coincés sur mon U23 benne de 1959. J'ai essayé un très gros arrache agricole en vain, j'ai roulé avec le moyeu desséré en vain, et essayé de chauffer en vain, une fois avec un chalumeau Oxypack butane oxygène, mais sans doute pas assez puissant compte tenu de la masse à chauffer, une fois avec une lance sur bouteille de 13kg de butane. Ma question est la suivante : Qu'appelle t-on "bon chalumeau"? Faut-il absolument un Oxygène Acetylène, ou une simple lance Propane sur bouteille de 13kg donne t-elle des résultats suffisants? A mon avis ça doit être équivalent à du butane, et j'hésite à en acheter pour rien. Merci de votre aide

avatar
Tonio

Messages : 64
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Docteur T23 le Mar 12 Juin - 7:20

Bonjour
Comme nous l'avons dit, le secret est dans la chauffe qui doit être puissante et uniforme sur le moyeu AVEC un arrache adéquat.
Un "flambard" sur bouteille de butane / propane, ou un dispositif sur oxygène acétylène est requis (cartouches et oxypack sont insuffisants).
Enfin iI faut un très bon arrache qui prend sur les goujons, façon, Willmonda, ou autre.
Encore une fois c'est la seule méthode connue depuis 1935 pour les cas les plus difficiles.

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1845
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Tonio le Mar 12 Juin - 7:45

Merci docteur! J'ai donc déjà essayé avec le flambard butane, et je me demandais si ça valait le coup d'acheter un flambard propane ou si on arrivait en gros à la même puissance. Si c'est équivalent, je vais plutôt chercher un garage PL qui accepte de me le chauffer correctement à l'acéthylène. Merci encore
avatar
Tonio

Messages : 64
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Docteur T23 le Mar 12 Juin - 7:56

As-tu une photo de ton arrache-tambours ?

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1845
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Pierro le Mar 12 Juin - 9:03

Bonjour à tous ,

Tonio , c' est l' Oxygène qui donne de la puissance à la flamme . Si tu es équipé d' un gros chalumeau butane / propane , tu peux ajouter un jet d' oxygène derrière et tu verra sa puissance décuplée .
avatar
Pierro
membre confirmé

Messages : 970
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : ANNECY

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Adrien le Mar 12 Juin - 9:40

Bonjour à tous,

- Sans vouloir te contredire Pierro, si tu ajoutes un jet d'oxygène, tu vas créer une oxydation rapide d'ou le phénomène d'oxycoupage. Tu risques donc de détériorer la surface de tes tambours par le jet d'oxygène.
- Pour une flamme de chauffe, il faut un comburant et un carburant, air ambiant ou oxygène.

C'est le comburant qui donne le pouvoir calorifique ( PCI ). Il est plus important avec le propane que avec le butane. C'est pourquoi pour des chauffe, je préfère utiliser le "chalu propane",  la flamme est plus grosse est permet de chauffer plus de surface.
Il est évident que la température est moins élevée qu'avec un chalumeau acétylène / oxygène.

Avec c'est une question de cout, j'ai un chalumeau oxycoupeur que j'utilise parfois pour effectuer des chauffes sans me servir du jet central d'oxygène. Mais cela me coute une petite fortune en gaz. Environ 60 euros la bouteille de 1 m3 soit 120 euros le jeu de 2 bouteilles oxygène et acétylène.

A ce stade Tonio, j'essaierais de tendre mon tambour avec un arrache et je chaufferais plusieurs fois en le laissant tendu, il faudrait retendre entre chaque chauffe.

Bon courage

Adrien
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1087
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Pierro le Mar 12 Juin - 10:06

Adrien a écrit: - Sans vouloir te contredire Pierro, si tu ajoutes un jet d'oxygène, tu vas créer une oxydation rapide d'ou le phénomène d'oxycoupage. Tu risques donc de détériorer la surface de tes tambours par le jet d'oxygène.  Adrien

Bonjour Adrien !

Tu as partiellement raison !
Il y a une différence entre une chauffe et une soudure ! sans oxygène un chalumeau oxyacétylénique ne marche pas . ça fume et ne chauffe pas donc l' oxygène est obligatoire ! Pour le découpage le deuxième jet oxyde le bain de fusion que tu n' as pas dans une chauffe ....

Je me permettais de donner ce conseil pour l' avoir utilisé plusieurs fois dans ma carrière professionnelle lors de pannes d' acétylène ...
avatar
Pierro
membre confirmé

Messages : 970
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : ANNECY

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enlèvement des tambours arrières - U23 de 1950

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum