Evolution des poignées de porte sur les carrosserie de Levallois (1954 - 1969)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Evolution des poignées de porte sur les carrosserie de Levallois (1954 - 1969)

Message  Phil21 le Mar 8 Fév - 12:05

Sur le 1954 que le club des Chevronnés possédait les poignées de porte étaient pivotantes et non à poussoir.
Phil
avatar
Phil21
membre confirmé

Messages : 50
Date d'inscription : 27/01/2011
Localisation : Côte d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des poignées de porte sur les carrosserie de Levallois (1954 - 1969)

Message  Docteur T23 le Mar 8 Fév - 12:32

Phil21 a écrit:Sur le 1954 que le club des Chevronnés possédait les poignées de porte étaient pivotantes et non à poussoir.
Phil

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comme celle-ci !... Ces poignées ne durèrent qu'une année, les glaces de déflecteur du premier modèle dureront une année de plus.

Les portes avaient en effet été changées pendant la vie utile du véhicule.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1710
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des poignées de porte sur les carrosserie de Levallois (1954 - 1969)

Message  Docteur T23 le Mer 7 Déc - 20:03

Extraits de la documentation d'époque, les deux systèmes d'ouverture des portes des U23 à cabine Levallois.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(De novembre 1953 à septembre 1954 et jusqu'en septembre 1957 sur les fourgon de série, carrossés par Driguet)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(Depuis octobre 1954)

Deux choses sont intéressantes à observer.
D'abord, il n'y a pas que le premier type de poignée qui soit différent du suivant. Presque tout le mécanisme d'ouverture est différent, excepté la poignée intérieure qui restera.
Ensuite, la poignée avec condamnation restera du côté passager, de façon à inciter le chauffeur à descendre du côté trottoir lorsqu'il stationne le véhicule sur le bord de la route.

Une sécurité efficace, que l'on retrouve par ailleurs sur les Traction, et que nos constructeurs nous ont fait oublier depuis longtemps, tellement la télécommande et le "Piou-piou" actuel donne un sentiment de puissance et d'ubiquité dans un engin moderne, avec l'illusion de gagner un temps considérable, dans notre circulation moderne saturée, où, plus que jamais, nous nous mettons en danger chaque fois que nous montons dans notre véhicule du côté route !!! lol! ...

Docteur T23
(à suivre)

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1710
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des poignées de porte sur les carrosserie de Levallois (1954 - 1969)

Message  broutard le Jeu 8 Déc - 6:35

salut

ce n'est pas le cas sur mon camion ni, de mémoire, celui d'olivier.

a+*
avatar
broutard

Messages : 105
Date d'inscription : 25/01/2011

http://les-camions-citroen.easyforumpro.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des poignées de porte sur les carrosserie de Levallois (1954 - 1969)

Message  Docteur T23 le Jeu 8 Déc - 8:48

broutard a écrit:... ce n'est pas le cas sur mon camion ni, de mémoire, celui d'olivier...

En juin 1961, les références Citroën 806797 et 806796, respectivement pour les poignées à poussoir de porte gauche et droite sont remplacées respectivement par les références 810716 et 810714.

Elles deviennent respectivement DS 861-76 et DS 861-76a à partir de mars 1966, date à laquelle apparaît le barillet à 5 paillettes.

Elles seront ensuite remplacées en juillet 1967 par les références N 861-76 et N 861-77.

Enfin, elles seront remplacées en février 1969 par la référence unique DX 861-76. Le barillet passe alors à 6 paillettes.

Cela explique donc l'apparition des poignées de Citroën DS puis d'Ami 6, en plastique, à la fin de la production seulement.

De série, les poignées à poussoir de porte resteront sans condamnation extérieure côté chauffeur jusqu'en mars 1966. Passé cette date, on constate qu'il ne subsiste, encore une fois, de série, qu'un seul barillet pour le verrouillage de la porte côté droit, c'est à dire côté passager.

C'était particulièrement peu pratique pour les versions à cabine semi-avancée dans lesquelles il était nettement moins commode, pour le chauffeur, de traverser la cabine, l'obligeant à faire le tour de son camion, venir rentrer de nouveau par la porte passager pour condamner la porte chauffeur par l'intérieur, puis ressortir par la porte côté passager pour la verrouiller de l'extérieur...

Il est donc évident que beaucoup de camions U23 aient été transformés à l'époque de leur vie utile, avec un second barillet, ou que les serrures aient été inversées, comme c'est le cas par exemple sur mon 4x4 Sinpar, avec, dans ce cas, la nécessité d'inverser la condamnation intérieure (de la porte gauche à la porte droite). Ainsi, après avoir condamné la porte passager depuis l'intérieur, et non plus l'inverse, comme à l'origine, le chauffeur pouvait descendre et verrouiller sa porte de l'extérieur.

Docteur T23

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1710
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des poignées de porte sur les carrosserie de Levallois (1954 - 1969)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum