Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Jeu 27 Jan - 5:47

SUITE DE L'AVENTURE COMMENCEE SUR LE FORUM DES CAMIONS CITROEN QUE VOUS TROUVEREZ EN APPUYANT SUR CE LIEN

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je poste la petite histoire de la remontée du citroén 2350. En lisant des messages et des histoires similaires d'autres internautes, je pense que la premiere prise en main d'un vieux vehicule est un moment fort

Ce petit message pour vous présenter "Marcel"


> Objet : Après une première visite en Ardèche le 15 octobre 2005 pour voir « l'engin », pour l'acheter et pour avoir les papiers en vue d'un déclassement en 3t5, voila le récit de notre petite aventure pour la "remontée" par la route du petit camion Citroën.

> Départ en voiture le samedi 26 novembre 2005 à 5 h du matin avec mon beau père qui avait décidé de m'accompagner dans cette folle aventure. Arrivée en Ardèche prés d'Aubenas après environ 600 km chez le vendeur du camion, des gens charmants, qui nous ont offert l'hospitalité pour le repas de midi, de plus Richard l'ancien propriétaire avait même fait les niveaux et donné un coup de jet d'eau sur le véhicule !!! .
> Pose des plaques d'immatriculation, et départ vers 15 h en direction de Montélimar, cela monte un peu moins par cette route m'avait dit la femme de Richard c'est vrai elle avait raison car en montée avec ce type de véhicule c'est 40 en troisième avec une file de voitures aux fesses ! Arrivée dans la vallée du Rhône et en avant pour la remontée, l’engin plafonne entre 75 et 80 km/h. Pour les vitesses, j'avoue qu'il faut une petite période d'accoutumance pour ne pas faire craquer la boite même avec le double débrayage !.
> Le camion avale les kilomètres tranquillement rond point après rond point car je ne voulais pas prendre l'autoroute de peur de gêner les "engins modernes" ,et à un de ces ronds points placé tous les 500 mètres je prends par erreur en dessous de Valence l'itinéraire BIS Lyon Dijon qui va nous égarer vers Grenoble dans la nuit, le brouillard, les petites routes, le verglas ,et les montées en 3 éme à 40 Km/h .Dans ces conditions avec la fatigue qui se faisait sentir, nous décidons de faire une halte dans le premier bourg et nous voila arrêté à la Cote St André devant un gite de France ou nous nous sommes restaurés et ou nous avons passé une bonne nuit ( Encore chez des gens charmants). Au petit matin, par méconnaissance du système de préchauffage (goutte à goutte sur la bougie de préchauffage) le moteur à du mal à repartir par une température de -5 ° c. Mais cette fois c'est terminé pour les petites routes, nous prenons l'autoroute direction Lyon, en chemin, nous traversons des tempêtes de neige qui mettent les essuies glaces en panne, si bien que j'étais oblige de rouler avec la vitre ouverte pour pouvoir essuier le coté gauche du pare brise avec la main tout en roulant (la molette en bakélite de la manœuvre manuelle est cassée). Il y a visiblement un système de chauffage dans le camion mais celui-ci ne fonctionne plus, il faisait donc "très frais" dans la cabine. Mais cela ne nous a pas empêché de rouler et de remonter tranquillement sur l'autoroute jusque dans les Vosges, au rythme du moteur Perkins. Nous sommes arrivé le dimanche vers 15 h et nous avons placé le Citroën à l'abri de la neige en attente de nouvelles aventures .Mon fils Romain âge de 10 ans m'a dit qu'on n'avait qu'a appeler le camion Marcel !!, donc voila !! Marcel est bien arrivé dans les Vosges !!! .
Au départ je cherchais un grand nez et j'ai été un peu surpris en voyant le museau un peu plus court que l'image que j'avais en tète mais le véhicule paraissait en bon état et il fonctionnait bien, je n'ai donc pas beaucoup hésité pour l’achat, il est vrai que cette version n'est pas très courante. Apparemment l'ensemble est d'origine sauf les ridelles et le bâchons en tôles qui ont été remplacés, le plateau transporteur basculant, (terme exact pour ce type de benne) est de marque ALMA à St Paul les 3 Châteaux dans la drome, le plancher et le tablier sont en bois, le système de levage du plateau est à deux vérins avec un groupe hydraulique Marrel .Dans un premier temps, je vais refaire les rétroviseurs, essayer de trouver des silentblocs pour le moteur et des butées caoutchouc pour l'essieu arrière. Les pneus sont en bon état, les quatre pneus arrières sont neufs, ce sont des pneus d'origine russe Voltyre achetés par Richard dans le réseau Arc en ciel .Ensuite je pense le rénover petit à petit tout en l'utilisant pour aller chercher des matériaux pour la maison.
En mai 2007, j’ai contacté un des précédents propriétaires, un ancien agriculteur qui était le deuxième possesseur jusqu'à 2004. Une personne très sympathique à qui mon appel a fait plaisir. Il m’a raconté qu’il avait acheté ce véhicule à un plâtrier, mais il ne se souvenait plus de l’année. Par contre pour l’historique du véhicule, il m’a indiqué qu’a l’origine ce véhicule était équipé en plateau et que lui-même l’a fait transformer en plateau transporteur basculant par Alma.
Le plateau à été récupéré sur un vieux Ford et le système hydraulique à été récupéré sur un Citroën, le système fonctionne bien mais il m’a mis en garde sur le manque de fins de courses pour la sortie des vérins. Il y a des chaines qui limitent la levée du plateau basculant.

Adrien


Ajout de cette présentation le 1er avril 2011, ce n'est pas un poisson, il y en a plus, le Chat Botté a tout croqué........... cat

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonjour à vous qui me lisez,

Vous trouverez ci-dessous une petite présentation du véhicule et de ses restaurateurs pour comprendre l'histoire de ces travaux.

Je ne suis pas un collectionneur, j'ai toujours été passionné par les véhicules anciens et plus particulièrement par les camions. Je voulais depuis plusieurs années faire l'acquisition d'un vieux camion, en 2004 mon choix s'est précisé vers un petit Citroen pour des questions de législation, notamment pour la possibilité de déclassement en véhicule léger de 3.5 tonnes qui assimile ce véhicule à une camionnette conduisible avec le permis VL. Je voulais acheter un véhicule un peu particulier qui puisse me servir d'utilitaire de tous les jours pour bricoler dans la maison pour laquelle nous avons beaucoup de travaux à effectuer, je m'étais fixé initialement sur une version U23 standard avec cabine de Levallois modele grand nez.
Par une petite annonce sans photos, j'ai trouvé ce véhicule en cabine semi avancée dans l'Ardéche chez un viticulteur. Au premier regard, j'étais un peu surpris par l'allure de la cabine "applatie", type "Nez de cochon" car j'avais une autre vision en tète, mais j'ai vite été séduit par le véhicule, qui était tournant, qui affichait env 110000 kms, qui était dans un état de carrosserie satisfaisant, qui portait des bosses et de la rouille superficielle mais sans corrosion perforante, dont le plateau transporteur basculant que l'on appelle vulgairement benne fonctionnait, et dont les 4 pneus arrières étaient neufs.
Voila pour l'état dans lequel je l'ai acheté, pour l'origine, ce véhicule est équipé d'un moteur Anglais Perkins 4.192 et d'un circuit électrique en 12 v, il a été acheté en version "catalogue" avec plateau non basculant par un plâtrier, il a ensuite été racheté par un maraîcher de St Paul les 3 Chateaux dans la Drome à qui il servait en particulier pour emporter des melons au marché. Le véhicule à été équipé par ce propriétaire d'un plateau basculant récupéré sur un vieux camion et adapté sur ce Citroen. Ce véhicule est resté un moment à St Paul sans être utilisé, puis à été acheté par le viticulteur de l'Ardéche.
Pour le chauffeur actuel, il est passionné de mécanique en général, passionné également par le riche passé industriel de la France avec ses entreprises paternalistes tel que les grands groupes textiles ou grandes entreprises qui font l'histoire de notre pays, par des personnages qui ont été les acteurs comme Gustave Eiffel, André Citroen, Marius Berliet, les frères Renault, les frères Peugeot qui ont inventé d'autres choses que l'automobile comme des outillages de toutes les sortes.

Nous restaurons, ( je parle ici au pluriel car mon fils de 15 ans m'aide beaucoup dans les travaux sur ce camion ), ce véhicule en respectant globalement l'origine, par contre nous avons appliqué une peinture qui ne l'est pas, mais pour les puristes du style, il faudra régler les appareils photo en noir et blanc.

Nous racontons cette restauration sur cet espace de partage et j'en profite pour remercier son créateur, la gestion d'un forum nécessite du temps et je tiens à saluer ce travail car il est agréable de pouvoir trouver un endroit sur lequel ont peu se raconter et trouver un appui technique de qualité. Non non !!, ce n'est pas de la flagornerie, c'est juste un peu de reconnaissance.

Notre restauration peut paraître longue à certains, mais d'une part, je n'ai pas un budget suffisant pour faire appel à un atelier de restauration spécialisé, et je suis souvent en déplacement professionnel, j'ai des enfants, une femme et d'autres impératifs par rapport à cette maison à rénover. Par ailleurs, je vois beaucoup de gens qui laissent tomber les restaurations et vendent des véhicules partiellement démonté en prenant conscience au bout d'un an ou deux, du travail et de la somme d'argent que cela représente, Pour nous, cette participation positive à cet espace de partage nous encourage à avancer et nous espérons que ce véhicule sera bientôt opérationnel et actif pour de longues années de joies et de bricolage.

Cette restauration n'est pas seulement nostalgique, le but est d'avoir un véhicule utile et de pouvoir participer à des manifestations comme la Loco, je préfère les véhicules de cette époque sans tout le superflu d'aujourd'hui.

J'utilise un pseudo qui à l'image du Chat Botté, un personnage de Perrault qui fait partie des images et de l'histoire de la ville d'Epinal ou nous résidons, d'ou l'histoire animaliére........

Voila pour les présentations, merci à vous de m'avoir lu, je vous souhaite une bonne lecture de nos aventures constructives

Adrien




Salut à tous, l'aventure continue !

Je vais vous raconter l'histoire de la restauration d'un nez de cochon de 1964, nous en sommes mon fils et moi, à la restauration du faisceau electrique, je vais donc parler un peu de cette étape importante pour le bon fonctionnement du véhicule.

Ci-dessous pour la présentation de notre véhicule, vous pouvez voir la première photo prise lors de la rencontre du véhicule dans l'Ardéche. cat

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Salut à tous, et n'hesitez pas à apporter vos avis sur mes propos !;

Adrien


Dernière édition par Adrien le Jeu 10 Jan - 9:49, édité 5 fois (Raison : Ajout de notre présentation)
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Jeu 27 Jan - 6:17

Bonjour à tous,

Avant la réalisation du faisceau, je vais faire un rapide "état des lieux" de l'installation électrique d'origine.

Ci-dessous les fils qui alimentent le contacteur de niveau sur le bocal de liquide de frein.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Alimentation du régulateur de tension qui se trouve au dessus du coude du pot d'échappement.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La barrette d'alimentation
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les antennes du faisceau qui alimentent les phares et les feux sur les ailes sont également en mauvais état, ces constatations nous conduisent vers une restauration compléte.

Chalut à tous ! cat

Adrien
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Jeu 27 Jan - 7:22

Chalut,

Pour les novices en électricité, je vous envoie vers ce site ou il y a des rappels simples sur les notions primaires en courant continu, c'est notre cas dans l'automobile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans mon cas c'est un circuit en 12 v, pour l'historique ce véhicule équipé d'un moteur Anglais Perkins était parmis les premiers à étre équipé d'un circuit 12V, c'est à cette période que les grands constructeurs commencaient à sortir des véhicules avec cette tension et 2 batteries ( au standards de l'époque ) 6 v raccordées en série.
Aujourd'hui, le standard des batteries est en 12v et si nous plaçons 2 batteries, il faut les raccorder en parallele.

Adrien


Dernière édition par Adrien le Jeu 27 Jan - 13:43, édité 1 fois
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  schum22 le Jeu 27 Jan - 8:24

Raccorder deux batteries en parallèle c'est le meilleur moyen d'être ne panne, car si une d'elle est HS la seconde du coup le sera aussi (vases communicants).
avatar
schum22
membre confirmé

Messages : 381
Date d'inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Pierro le Jeu 27 Jan - 9:20

schum22 a écrit:Raccorder deux batteries en parallèle c'est le meilleur moyen d'être ne panne, car si une d'elle est HS la seconde du coup le sera aussi (vases communicants).

Salut !

C' est vrai pour les vases communicants mais raccorder 2 batteries ne provoque pas la panne ... et si tu n' en as qu' une HS le résultat est le même !
avatar
Pierro
membre confirmé

Messages : 860
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : ANNECY

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Jeu 27 Jan - 13:20

Bonjour à vous,

Je suis de ton avis Pierro, je ne vois pas de problémes à brancher plusieurs batteries en paralleles, d'autant qu'aujourd'hui, la majorité des véhicules industriels est équipée de plusieurs batteries 12v.

Dans mon cas précis du 2350 à moteur Perkins l'intensité indiquée par Citroen est de 105A, je n'ai pas trouvé de solution pour placer 1 seule batterie, ( à moins de les déplacer à l'arrière de la cabine avec fixation sur le chassis ), je vais donc essayer de placer 2 batteries d'env 55A en 12v. Il y a également la solution de rester avec 2 batteries de 6v mais les prix me font pencher pour du 12v......

"Je crois" qu'il faut surtout éviter de mettre une ancienne batterie couplée avec une neuve que ce soit en 6 ou 12v.

Adrien


Dernière édition par Adrien le Jeu 27 Jan - 13:45, édité 2 fois (Raison : Correction de mon Ortheaugraf)
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Olaf le Jeu 27 Jan - 13:55


je ne suis pas tout mon cher Adrien, à l'origine tu avais donc une batterie 12 volts si tu n'as qu'un emplacement, ou alors deux 6 volts avec une cachée quelque part ? scratch

_________________
Dans les arts, le plaisir croît avec la connaissance que l'on a d'eux. Ernest Hemingway
avatar
Olaf
modérateur

Messages : 319
Date d'inscription : 31/12/2010
Localisation : Sud Vienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  tonio.u23 le Jeu 27 Jan - 17:11

Même réflexion qu'Olaf, il doit bien y avoir un emplacement pour 1 batterie puisqu'il en avait 2 à l'origine. scratch
Et il y a largement la place derrière la calandre pour les mettre, c'est en tout cas ce qui avait été fait sur mon série A (lors de l'installation du chronotachygraphe, qui était en 12V, plutôt que de passer le camion en 12, il avait été rajouté une batterie 12V à côté de celle en 6V, qui ne servait donc que pour le chronotachygraphe.).

Pour ce qui est du prix des batteries, essaie de trouver quelqu’un qui ne vend que ça, il y en a un ici à Brest, depuis que je le connais, j'achète toute mes batteries là, les prix sont divisées par 2 par rapport à ce que l'on trouve ailleurs !
avatar
tonio.u23
membre confirmé

Messages : 261
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : Côtes du Nord

http://www.calandretorpedo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Jeu 27 Jan - 21:41

Salut à vous tous et merci à Olaf et à toi Tonio pour vos reflexions, effectivement lorsque j'ai acheté le véhicule, il y avait une seule batterie de 12v qui delivrait env 50 Aheure, cette batterie est Hs, j'utilise actuellement une batterie qui me sert pour une tondeuse autoportée en 12v et d'une capacité de 40 Ah, c'est juste suffisant pour démarrer, mais c'est loin de l'ampérage de 105 A indiqué par Citroen. A l'avant du véhicule il y a deux bacs, j'envisageais de placer 2 batteries pour atteindre env 105 A.
C'est un probléme de place, soit je reste avec 2 petites batteries ou alors je pense qu'il faudrait modifier la partie avant pour pouvoir placer une grosse batterie.

Mais une photo parle mieux qu'un grand discours.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chatlut à vous tous.

Adrien
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  broutard le Ven 28 Jan - 7:34

salut!

dans des emplacements tels que ceux-ci, tu dois avoir assez de largeur pour placer 2 batteries 12V 70Ah ou au moins 2 12V 55Ah

je ne vois pas où est le pb.

par contre je confirme que les deux batteries doivent être neuves en même temps pour éviter que l'une se décharge dans l'autre. c'est ce que je-sais-plus-qui disait lorsque l'une des deux meurt, la batterie bonne se décharge dans la niquée.

lorsque j'aurai mis mes batteries à leur emplacement normal (je rappelle que j'ai 2 12V 70Ah en parallèle) je mettrai un coupe batterie par batterie, ce qui a le double avantage de permettre de séparer les batteries lors de l'immobilisation du camion, et de se prémunir de la décharge de l'une dans l'autre. cela permet également de laisser se vider une des deux batteries sur une glacière par exemple, ou de l'éclairage en cas de travaux de nuit, de panne, et de maintenir l'autre parfaitement chargée pour redémarrer.

a+*
avatar
broutard

Messages : 105
Date d'inscription : 25/01/2011

http://les-camions-citroen.easyforumpro.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Mer 2 Fév - 10:58

Bonjour à tous,

Aprés avoir pris la décision de refaire le faisceau à 100 %, nous déposons l'existant et nous décidons de nettoyer le chassis couvert d'une pellicule de graisse. Chiffons, diluant, brosse métallique, spatule, patience et courage sont nécessaires pour cette opération.....nous ne voulions pas reposer un faisceau neuf sur un chassis aussi crasseux, je crois que c'est l'opération la plus sale que nous ayons réalisée sur ce véhicule.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pour le nettoyage du chassis nous avons déposé le réservoir de carburant et le coffre coté chauffeur, ces 2 éléments ont été remis en état.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
les plaques arrières qui supportent les feux sont renovées, redressage, rebouchage des trous de fixations des differents feux posés successivement durant la vie du véhicule.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il est sur que cette étape ne nous fait pas avancer sur le plan électrique mais elle permet de travailler sur une base propre et révisée, cela représente des heures de travail mais c'est quand même beaucoup plus agréable.

Pour la finition nous avons appliqué une peinture industrielle époxy noire vous verrez les photos un peu plus tard.

Adrien cat


Dernière édition par Adrien le Jeu 21 Juin - 22:47, édité 3 fois
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Mer 2 Fév - 15:48

Chalut,

Ci dessous les photos du chassis en peinture, nous avons levé et calé le chassis pour plus de "confort".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ci-dessous après un retour au sol du train arrière et aprés remontage du réservoir à carburant et du coffre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous allons pouvoir fixer les éléments sur une base repeinte. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Adrien



Dernière édition par Adrien le Jeu 3 Fév - 14:21, édité 1 fois
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Pierro le Mer 2 Fév - 16:33

Bravo ! Super travail , Adrien !
Combien de couches ? !!!
avatar
Pierro
membre confirmé

Messages : 860
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : ANNECY

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Mer 2 Fév - 17:01


Salut Pierro et merci pour ton appréciation, nous avons appliqué 2 couches, une première diluée et la deuxième un peu moins. Le tout au pinceau, il y avait la possibilité de l'appliquer au pistolet mais pour des raisons pratiques nous avons opté pour les pinceaux. C'est une peinture assez épaisse avec durcisseur qui résiste aux hydrocarbures.

Bonne soirée

avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Jeu 3 Fév - 14:31

Bonjour à tous,

Une autre photo avec peinture du coté coffre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ci-dessous une photo avec les feux arrières posés et mon fils qui a travaillé courageusement pour rendre propre le chassis de l'engin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Adrien cat

avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  LION PEUGEOT le Jeu 3 Fév - 22:35

Bonsoir à tous,

Adrien, peux-tu me dire en quoi est fait ton coffre. On voit bien le support en cornières metalliques mais le coffre en lui même est-il est tole ou en bois ?

Olivier.
avatar
LION PEUGEOT

Messages : 46
Date d'inscription : 24/01/2011
Localisation : MILLY LA FORET 60 Kms sud Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Ven 4 Fév - 13:37

salut Olivier,

Le coffre est en tôles de 1 mm, il y avait à l'origine une porte coulissante dans des petits u en acier mais avec la rouille et les projections il était trés, trés difficile de l'ouvrir. nous avons donc démonté ces coulisses et posé des gonds classiques avec un vérou.

En faisant le tour du camion avant de prendre la route, il faut vérifier que la porte de ce coffre est bien fermée. A l'intérieur, nous avons fabriqué une étagére avec du contreplaqué CTBX qui ne craint pas l'humidité.

Il y a des trous dans la tôle du fond du coffre pour évacuer les éventuels résidus d'eau.

Je placerai une photo avec la porte ouverte, ce coffre est bien pratique pour le cric, cales de roue, trousse à outils, etc...nous tenions à conserver cet accessoire de rangement.

Adrien



Dernière édition par Adrien le Ven 15 Avr - 17:04, édité 1 fois
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Pierro le Ven 4 Fév - 14:25

Chalut à vous !

Le mien est en bois avec la partie suppérieure legèrement en pente et débordante pour évacuer l' eau.
Il est en bon état ( de 1956 ) bien peint à l' extérieur et bien gras à l' intérieur , ainsi il ne craint rien de la pourriture !
avatar
Pierro
membre confirmé

Messages : 860
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : ANNECY

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Docteur T23 le Dim 6 Fév - 21:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chalut Adrien,

Nous n'avons pas l'intention de pratiquer la politique de l'autruche !
Toutes mes félicitations pour ce travail admirable, réalisé avec le concours de ton fils !
Au vu de l'avancement des travaux, l'objectif final sera sans nul doute bientôt atteint !

Groucha Docteur T23
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1668
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Lun 7 Fév - 17:27

Chalut à Téléchat, et à tout le monde,

Super mon cher Grouchadoc !, je ne vais pas vous pomper l'air aujourd'hui à la maniére du regretté Claude Pieplu mais vous présenter un camion qui "a du coffre".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce coffre permet de loger le "lot de bord", chiffons, bâche, cric, câbles, manivelle, tire-bouchons, bouteilles de Bordeaux, Gewurtraminer, Pomerol drunken bref... tout ce qu'il faut pour un agréable voyage.....

Chalut et restez tous de bon poil !!

Adrien


Dernière édition par Adrien le Lun 7 Fév - 17:35, édité 1 fois (Raison : Eaurthografe)
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Lun 21 Fév - 23:00

Bonjour à tous,

Je continue un peu l'histoire de cette rénovation électrique, Eh oui nous en sommes toujours mon fils et moi sur ce faisceau électrique, cela ne va pas vite mais cela avance tout de même....

Dans un premier temps, nous repérons les différents fils et nous étalons l'ancien faisceau sur une plaque de bois.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ci-dessous vous pouvez constater l'état des fils d'origine.... affraid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous arrangeons le faisceau de façon à pouvoir remplacer les fils, un par un en suivant le schéma que nous présenterons plus tard
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous repérons les fils comme à l'origine et en respectant les couleurs à l'aide de petits manchons élastiques.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Chalut à tous et à bientôt pour la suite de l'aventure.

Adrien



Dernière édition par Adrien le Mar 22 Fév - 14:36, édité 1 fois (Raison : Ortografe)
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Mar 22 Fév - 21:52

Salut à tous,

Au "fil" de la reconstruction du faisceau, je me suis aperçu d'une modification par rapport à l'origine. Sur les nez de cochon, il y a 2 feux AXO sur le haut des ailes, ces feux nr 7 et 8 sur notre véhicule fonctionnaient constamment avec les veilleuses, mais en suivant attentivement le schéma ci-dessous nous remarquons, que le fil d'alimentation passe par un interrupteur rep 47, qui est raccordé sur le fil 2.
Ce qui veut dire que ces feux pouvaient servir de feux de stationnement. Ils pouvaient être allumés en cas d'arrêt du véhicule, le contact coupé car le fil 2 est alimenté en permanence.
Dans mon cas, l'interrupteur n'existait plus, je n'avais qu'un trou à droite du compteur et ces lampes étaient couplées avec les veilleuses.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est équivoque, car sur la nomenclature, les feux 7 et 8 sont nommés " feux de position", et l'interrupteur qui commande ces feux est nommé "commutateur de feux de stationnement".
L'utilité de ces feux doit dépendre de l'état du véhicule,s'il roule ils peuvent servir de feux de position, s'il est arrêté ils peuvent servir de feux de stationnement.
les premières versions de nez de cochon en 1958 ne possédaient pas ces feux au dessus des ailes, ils sont apparus après, nous le constatons sur l'excellent livre du Doc aux pages 60 et 61 avec les premiers modèles de cabines semi-avancées.
Dans ce livre, le Doc parle de "feux d'encombrement" avec un cabochon bicolore, noir du coté chauffeur pour éviter une gène visuelle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chalut[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous avons conservé le faisceau d'origine et nous ne trouvons pas les fils qui vont vers l'interrupteur des feux de stationnement

Adrien



Dernière édition par Adrien le Jeu 29 Déc - 13:30, édité 3 fois (Raison : Ajout photo)
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Mer 23 Fév - 14:34

Salut à tous,

Concernant le commutateur des phares et avertisseurs, il y a 7 plots disponibles, le rep N4 est l'alimentation generale et 5 des autres plots sont pour les 2 avertisseurs, les feux de position, les feux de croisement et les feux de route, ce qui laisse une borne libre.
Je ne suis pas un spécialiste et je me pose donc des questions, est ce que cette borne est une attente ??, est ce qu'elle est prévue pour raccorder un des 2 fils repere 10 pour alimenter éventuellement les feux qui sont sur le haut des ailes des nez de cochon, ou est ce un commutateur "universel" prévu pour être posé sur divers véhicules avec un standard de 7 plots.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci pour vos commentaires, nous allons placer des fils supplementaires en attente et pour alimenter des ajouts dont je parlerai plus tard.
Ces modifications sont pour répondre aux évolutions du code de la route, et je me demande s'il est nécessaire de placer une attente à ce commutateur rep 30.

Adrien cat


Dernière édition par Adrien le Mer 23 Fév - 22:52, édité 2 fois (Raison : Orteaugrafe)
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Jeu 24 Fév - 16:08

Salut à tous,

Je continue sur le faisceau et je laisse ci-dessous un petit croquis du schéma avec les veilleuses ou feux de position.
Il y aurait au total 9 lampes avec l'ajout d'une petite montre Jaeger sur le tableau de bord dont la lampe fonctionnerait avec le rhéostat du compteur OS.
Nous branchons les feux qui sont sur le haut des ailes sur ce circuit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chalut
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Adrien le Lun 28 Fév - 17:19

Bonjour à tous,

Je me permets de faire une petite modification sur le schéma du Doc, en effet, le toron de câbles qui va jusqu'au commodo repére 30, comporte 7 fils, il y a 2 fils en repére 10, un fil vers le bornier C pour alimenter le circuit veilleuses ou feux de position, et un fil vers l'éclairage du compteur OS. ( Sur les differents schémas, il n'y a que 6 fils )
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour les feux de stationnement sur les ailes, nous réflechissons et allons peut être les brancher conformément à l'origine, c'est à dire en direct avec un interrupteur indépendant.

Chalut cat

Adrien
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1040
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire animalière entre un chat et un nez de cochon !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum