Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Docteur T23 le Mar 13 Déc - 9:04

Céd a écrit:Salut le Doc.

J'ai fait les photos du U23, bon ce n'est pas une version militaire, pas de queue de cochons devant.
Son historique : Acheté par un cultivateur pour ses besoins de transports divers, il aurait été réquisitionné par l'armée allemande en 1941, puis repris par les résistants lors de la libération de Béthune (département 62) le 04 Sept 1944.
Rendu à son propriétaire par la suite, puis achat par une collectionneur, puis un deuxième, puis moi depuis peu.

Voilà son histoire.
Si tu pouvais m'identifier correctement ce U23,...

Très cordialement.

Cédric


Tout d'abord, bienvenu à notre ami Céd, dont la passion et l'enthousiasme sont au rendez-vous pour faire vivre ce Type 23U ma foi fort bien conservé pour un tel modèle. Il ne te reste plus qu'à lire et à t'imprégner de la longue histoire de ces modèle pour apprendre à les identifier... Je sais bien que les "je-sais-tout" foisonnent dans les différents milieux des véhicules anciens comme partout ailleurs, et que pour tout néophyte, il y a toujours un temps nécessaire aux nombreux recoupements d'informations qui parviennent un jour à éclairer un chemin cohérent pour qui est curieux d'histoire et de vérité. Mais dis-toi bien que le Doc lui-même, outre les moyens et l'énergie totalement déraisonnables qu'il a employé ces dernières années tant sur l'histoire que les restaurations de ces types de camions à l'obscure histoire franco-allemande, oui, lui-même ne se veut qu'un simple chercheur historien qui en apprend toujours et chaque jour !...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
D'entrée de jeu, ailes rondes, empattement court (3.38m) et roues en 16x50, calandre qui, sauf erreur, semble en laiton et incurvée vers sa partie centrale, divers éléments notoires des modèles d'avant Guerre (et les photos suivantes nous permettrons d'observer aussi qu'il s'agit incontestablement d'un modèle essence d'origine et non d'un diesel, comparativement à d'autres études sur un sujet similaire). De disgracieux mais efficaces feux clignotants rajoutés à l'avant pointent le bout des ailes, tandis que les supports de flèche de direction sont restées en haut, de chaque côté de la cabine pour ne plus soutenir sans doute qu'un feu de position.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Outre ce que tu écris, c'est avec une certaine hésitation que j'ai placé ce véhicule dans le chapitre "1935 à 1939", normalement réservé aux véhicules civils jusqu'à septembre 1939, et non au chapitre 1939-1945 essentiellement réservé à des véhicules militaires. C'est seulement parce que, sur les photos que tu m'as données, je n'ai observé aucune trace d'accessoire militaire spécifique de la Guerre de 1939/1940 (et pas seulement à cause des queues de cochons très facilement démontables).

Toutefois, ce classement pourrait être mis à jour au fur et à mesure des observations, analyses et découvertes que nous ferons sur ce véhicule, car, outre ce que tu me rapportes quant aux dires des propriétaires précédents, dires que je n'ai pas de raison de contester à priori, il n'est toutefois pas totalement impossible que le véhicule ait été à l'origine une des premières commandes de l'armée française, donc autour d'octobre 1939, notamment en raison de son numéro de série.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une chose qui frappe, en regardant devant et dessous le véhicule, ce n'est pas tant l'absence des amortisseurs à l'avant ni du circuit de graissage Monocoup°, souvent supprimés, c'est le freinage hydraulique, dont on sait qu'il a nécessité à un moment ou un autre, le remplacement pur et dur des deux essieux complets par des essieux d'empattement long plus récents (les voies restants les mêmes).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les marchepieds sont à motifs emboutis et s'arrêtent juste derrière la cabine, contrairement aux modèles militaires. De plus (voir photos suivantes), il n'y a aucune trace de plaque d'instruction du robinet de nourrice, ni aucun perçage pour la nourrice et la tuyauterie de robinet de nourrice.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une chose qui frappe beaucoup plus encore, en voyant la cabine, ce sont évidemment les charnières de porte ! Normalement, ces charnières supérieures hautes sont apparues en juillet 1949 et de toute façon, il n'est pas possible qu'elles datent de 1939. Souvent, on observe des Type 23 dont la cabine a été changée pendant sa vie utile. Mais dans ce cas, il y aurait forcément des traces, comme le toit rigide, la forme du panneau arrière, etc.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Or là, le tablier correspond en tout point à un modèle d'avant Guerre, ainsi que le tableau de bord, notamment avec son vide-poche, sa plaque d'instructions pour le graissage Monocoup° (remarquons au passage le joint entre les deux morceaux de pare-brise rarement présent, le pommeau de vitesses sphérique qui n'est pas celui d'un Type 23, ainsi que le levier de frein qui n'est pas d'origine, et qui est en réalité celui d'un T23RU équipé de freins hydrauliques).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le toit n'est pas en tôle mais bien en simili, encore une fois cohérent à 1939, comme sur beaucoup de voitures d'avant Guerre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'arrière de la cabine semble être un panneau rapporté dans un espace béant, encore une fois typique des cabines d'avant Guerre, avec des vitres très différentes de la petite vitre d'origine.

L'hypothèse la plus vraisemblable serait donc que les portes aient été tout simplement remplacées par des portes plus récentes. Dans ce cas, des traces de fixation des anciennes charnières devraient subsister, il suffit pour cela de regarder les charnières de portes, en ouvrant les portes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Petit détail amusant: le propriétaire, qui semble-t-il, travaillait dans les machines agricoles, devait non seulement fort bien maîtriser les techniques d'aménagements optimisés des Type 23, mais aussi aimer le confort... puisqu'il a rajouté une montre de Rosalie en lieu et place du troisième orifice de la planche de bord, qui à l'origine ne comportait pas d'instrument... Voilà qui permet même de rouler à l'heure d'époque ! (Tu remarqueras qu'il est bien 9h et 4 minutes à l'heure où je poste cet article...)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce type de plateau à ridelles, tout en bois, avec brancards en bois est typique d'une modèle d'avant Guerre aussi. Pour une fois, si le restant du camion semble avoir été profondément modifié, je pense que le plateau n'a sans doute jamais bougé...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le moteur aura sans doute été remplacé, ce qui semble logique, par un modèle plus récent, au moins après 1948 concernant la culasse ( pour approfondir, il faudrait lire les chiffres et les lettres moulées sur le bloc, à l'endroit caché par la dynamo). Toutefois, le collecteur d'admission/échappement est bien d'origine, ainsi que son carburateur et son cornet faisant office de filtre à air au moins étanche aux cailloux...

à suivre...
Docteur T23


Dernière édition par Docteur T23 le Mer 14 Déc - 9:21, édité 1 fois

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1710
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  bidou le Mer 14 Déc - 8:41

mille mercis DOC pour cette analyse détaillée de ce superbe camion.

bidou
membre confirmé

Messages : 26
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Adrien le Mer 14 Déc - 13:33

Bonjour,

A la manière des Dupondt, je dirais même plus, c'est une "analyse médicale", le Doc porte bien son pseudo.

cat
avatar
Adrien
modérateur

Messages : 1046
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Ven 16 Déc - 8:42

Bjr à tous,

Merci Doc pour cette présentation, et cette analyse sur cette acquisition.

Je suis satisfait de mon achat, ce véhicule, cela fait 10 ans qu'il m'a tapé dans l'oeil !

Je m'attaquerais à une grosse révision dès le retour des T° clémentes. Et ensuite à moi les petites routes de la région.

Je me manquerais pas de vous tenir informer de l'avancement, et de son identification.

A bientôt.


Dernière édition par Céd le Dim 5 Fév - 18:51, édité 1 fois
avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

t23 civil

Message  philippe le Lun 30 Jan - 22:45

Salut Cédric,
Belle pioche que ce véhicule, tu pourras ouvrir les convois dans l'Artois.
A+

philippe
membre confirmé

Messages : 46
Date d'inscription : 24/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Mer 14 Mar - 17:05

Bonjour à tous,

Je confirme tes dires, cher Doc, les portes ont bien été changées par des modèles plus récentes.

Mais la cabine est bien d'origine, il y a donc la présence des trous de fixation au milieu des montants.

Petite question :
Je n'ai pas de rétroviseurs latéraux, et cela est génant pour la conduite, et surtout les manoeuvres.

Quel était le modéle de retroviseurs montés sur ses véhicules ?
(une petite photo, ou schéma m'aiderait bien)

A vous lire.
avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  schum22 le Mer 14 Mar - 19:10

Les rétroviseurs n'ont été rendus obligatoires que bien plus tard.
avatar
schum22
membre confirmé

Messages : 384
Date d'inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Docteur T23 le Jeu 15 Mar - 18:46

schum22 a écrit:Les rétroviseurs n'ont été rendus obligatoires que bien plus tard.

... oui mais dans le cas du T23, il y a toujours eu au moins un rétroviseur de série, et sur les modèles 1935 à 1953, le support du rétroviseur (rond en lui-même) traversait l'axe de la charnière supérieure.

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1710
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Jeu 15 Mar - 20:52


Merci pour cette info.

Cela me rassure.

Car conduire aujourd'hui sans rétro, pas simple.

Conduisant également des véhicules US de 44, j'aime bien avoir des rétro, ça facilite les manoeuvres !
avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Mar 27 Mar - 15:05

Hello,

Je reviens sur le sujet des rétros.

J'ai trouver des rétros rond, de marque CIPA dans une bourse, ils correspondent à ceux montés sur le U23, mais il me manque la tige de support.

Quelqu'un a t'il les dimensions de cette tige (diametre, longueur, et angle d'inclinaison) qui est montée sur la charnière supérieure ?

Je suis à la recherche de feux arriéres également, j'en ai loupé de justesse sur LBC, hier.
C'était des modèles, neuf de surcroît, d'après guerre.

La révision avance :

Ce week-end, remise en état de la commande du démarreur, et essais

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A vous lire.
avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Lun 2 Avr - 21:55

Hello, Hello,

Un petit Up pour la question sur les rétros.

Merci.
avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Pierro le Lun 2 Avr - 22:55

Salut Ced !

Je ne connais pas grand chose dans ce modèle mais en feuilletant le livre du Doc on peut voir que les rétros servent d' axe de charnière donc ils doivent avoir un diamètre légèrement supérieur à l'axe avec un petit épaulement pour servir de butée ....
A vérifier !
avatar
Pierro
membre confirmé

Messages : 897
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : ANNECY

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Docteur T23 le Lun 2 Avr - 22:59

Céd a écrit:Hello,
...
Quelqu'un a t'il les dimensions de cette tige (diametre, longueur, et angle d'inclinaison) qui est montée sur la charnière supérieure ?

Je suis à la recherche de feux arrière également, j'en ai loupé de justesse sur LBC, hier.
C'était des modèles, neuf de surcroît, d'après guerre.
...

Je vais te montrer un exemple réel très prochainement.
Quant aux feux arrière, j'ai déjà abordé le sujet ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1710
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Mar 3 Avr - 10:42

Bjr,

Et merci, Doc, de soulager mon impatience.

Au plaisir.
avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Lun 11 Juin - 19:52

Slt à tous,

La révision avance, mais risque d'avancer moins rapidement que prévue.

La journée des fuites :

Le radiateur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le centre est bien mouillé, je ne vous dit pas de l'autre coté, les chutes du Niagara

Alors, cela fini comme ça :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'avais remarqué que le liquide de freins avait tendance à "s'évaporer" de bocal sans intervention sur la pédale de freins :

Normal vu l'état du maitre cylindre

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors le radiateur est parti chez un spécialiste, et les freins (cylindres et maitre cylindre), une fois que les tambours seront déposés (prochaine samedi) iront chez les Ets ETIENT freins.
avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Lun 11 Juin - 20:08

Retour du radiateur, et remontage ce samedi 07/06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voilà, ça s'est fait.

Bon les durites ne sont plus comme le montage d'origine, mais pas le temps de trouver les bonnes durites coudées, et des bout de tubes.

En plus, cela multiplie les raccords.

Là, ceux sont des durites articulées de circuit d'eau chaude que l'on peut trouver sur des montages industriels, entre autres.
C'est moins esthétique, mais bon, cela reste correcte.

Remise en route du moteur pour essai d'étanchéité, pas de soucis.
Entre temps la vidange, et remplacement de tous les fluides ont été faits (moteur, BV, et ponts)

Mais de nouveau une fuite : Au carbu !!!

Juste la jonction des 2 corps.
C'est un solex 30 montage FHG

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors, si quelqu'un peut me donner une solution viable pour réparer cette fuite, je suis preneur.

Pas facile de trouver les joints pour ce type de carbu.
Pour en avoir un autre de coté, mais en mauvais état, en démontant ces 2 parties, on peut voir que c'est un joint en papier.

Autre question :
Sur le collecteur, que peut-on mettre comme joint également ?

Merci pour vos réponses.

A bientôt.

Céd.

avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Olaf le Mar 12 Juin - 21:52

Pour ton carbu je ne sais pas d'où il vient, mais en toute logique tu devrais avoir un 32 BIC ou PBIC, en tout cas si c'est un joint papier, tu peux peut-être t'en refaire un tout simplement Question

_________________
Dans les arts, le plaisir croît avec la connaissance que l'on a d'eux. Ernest Hemingway
avatar
Olaf
modérateur

Messages : 322
Date d'inscription : 31/12/2010
Localisation : Sud Vienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  schum22 le Mar 12 Juin - 22:02

Il faut d'abord refaire les plans de joints avec du papier fin et un marbre.
avatar
schum22
membre confirmé

Messages : 384
Date d'inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Docteur T23 le Mer 13 Juin - 19:57

Olaf a écrit: Pour ton carbu je ne sais pas d'où il vient, mais en toute logique tu devrais avoir un 32 BIC ou PBIC, en tout cas si c'est un joint papier, tu peux peut-être t'en refaire un tout simplement Question

Bitte Herr Olaf !... Aufstehen ! Wir sind im Jahre 1939 ! Die zweite Weltkriege wurde aber nicht abgeschlossen, mein Kerl !!! Twisted Evil

Il s'agit d'un collecteur d'avant 1941, avec encore l'ancien carburateur horizontal, les 32 AIC (puis 32 BIC) n'apparaîtront qu'après 1941, sur les collecteurs qui reçoivent les carburateurs inversés. (Le 32 PBIC, "P" comme "Pompe de reprise" était réservé aux Traction 11CV et s'est monté sur un grand nombre de voitures, avec des réglages différents, comme par exemple les Peugeot 203 ou 403).

En revanche, le Solex 30 FHG n'est pas d'origine et semblerait même n'avoir été monté sur aucun modèle Citroën en usine.

D'origine, notre ami Céd devrait avoir soit un Solex 30 RHTG ou un plus courant Solex 30 RGHT. Vu la longue vie du camion, il est logique qu'un des nombreux mécaniciens qui a mis les doigts dedans l'a remplacé à un moment donné...

Il ne te reste plus qu'à te faire un joint... drunken comme dit Olaf,à qui je laisse la vie sauve, et à te mettre en quête d'un 30 RGHT ou alors, si tu souhaites donner quelques chevaux supplémentaires à ton camion, à remplacer le collecteur d'admission/échappement par un modèle post 1941 avec un 32 AIC OU 32 BIC...

Doktor T23

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1710
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Olaf le Mer 13 Juin - 21:51

....Aber ich bin zwei Mal schon gestorben herr Doktor ! Tief betrübt, ich habe ganz nicht gut gelesen, 1939 natürlich ! Mais comme tu le sait, compte tenu de mon grand âge, j'ai la vue qui baisse et le reste suit... pig pig pig
L'essentiel étant qu'au final ce joli camion tourne comme une horloge !

_________________
Dans les arts, le plaisir croît avec la connaissance que l'on a d'eux. Ernest Hemingway
avatar
Olaf
modérateur

Messages : 322
Date d'inscription : 31/12/2010
Localisation : Sud Vienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Jeu 14 Juin - 9:20


Bjr à tous,

Merci pour ces renseignements.

Il faut que je regarde car il y a une 2ème réference sur la cuve du carbu ?

Une question de béotien : du papier à joint, il porte un nom ? Ou en trouve t'on ?

L'idée de changer les collecteurs et le carbu me plait bien, au vu de l'état de ceux actuels !

Mais cela se fera après Septembre, car l'objectif est de faire participer le U à notre grande manifestation "Il était une fois le Pas de Calais libéré"

A cet effet, je ferais un nouveau post pour cette manifestation.
avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  schum22 le Jeu 14 Juin - 9:43

Chez le marchand le papier à joints, il y en a de différentes épaisseurs.
avatar
schum22
membre confirmé

Messages : 384
Date d'inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Mer 18 Juil - 18:41

Bonjour à tous,

La révision avance, les freins sont démontés, et l'ensemble des pièces est parti chez Etient freins pour rectification.
Le maitre cylindre, et les cylindres avant ne sont pas terribles.

Les canalisations et durites seront remplacées, et passage au DOT 5 (silicone)

j'espère les avoir dans les temps prévus.

Un reportage complet, une fois l'opération terminée sera mis en ligne.

J'ai un goujon de cassé sur le tambour arrière droit, cela se remplace, mais le hic, c'est de trouver cette pièce !

Quelqu'un a t-il cela en stock ???

Merci pour vos réponses.

Au plaisir.


avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Docteur T23 le Mer 18 Juil - 23:32

Comme ton camion a été transformé en freinage hydraulique, les tambours d'origine avec les anciens goujons ont logiquement été remplacés par des tambours de la période 1941 à 1969. J'ai ce genre de pièce, en effet ; contacte-moi en MP.
à bientôt,
Docteur T23

_________________
Est fou celui qui se croit sage, est sage celui qui se sait fou.
avatar
Docteur T23
Admin

Messages : 1710
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : Charente

http://www.u23passion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Céd le Jeu 19 Juil - 12:48

Salut Doc,

Demande en MP faite.

A +
avatar
Céd

Messages : 56
Date d'inscription : 23/10/2011
Localisation : Dept 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citroën T23U (civil) 1939 - Céd

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum